L’ADMINISTRATEUR DE L’AMP RENCONTRE DES AUTORITÉS MARITIMES PHILIPPINES

 

Panama, le 5 août. 

L’Autorité Maritime du Panama (AMP) dans le cadre de sa stratégie d’offrir au marché maritime international « un service transparent et efficace » et ainsi maintenir son leadership dans l’immatriculation des navires, a envoyé une mission officielle à Manille, Philippines. Cette mission est dirigée par l’Administrateur, M. Jorge Barakat Pitty et par le Directeur du Directorat des Gens de Mer, M. José Luis Aizpurúa.

Par le biais de cette visite, les autorités panaméennes cherchent des liens plus étroits ainsi qu’à expliquer les nouvelles politiques qui seront implémentées par la nouvelle administration. Dans le cadre de cette visite auront lieu des rencontres avec les principales agences de recrutement et de placement des gens de mer, avec les associations des armateurs, avec les Universités Maritimes, avec les dirigeants de l’Administration Maritime des Philippines et avec des membres du secteur maritime de ce pays.

La délégation panaméenne a tenu sa première réunion avec les cadres supérieurs de la plus importante agence de formation et de recrutement des gens de mer, Magsaysay et avec l’administrateur de l’Autorité de l’Industrie Maritime des Philippines, Maximo Mejia Jr. avec lesquels elle a abordé des sujets tels que l’intention du Panama de se maintenir comme registre compétitif et chef de file, les nouveaux systèmes de contrôle qui touchent les consulats et dont la mise en œuvre est prévue, et la façon dont des changements doivent être mis en œuvre pour l’évaluation des compétences des gens de mer .

Les deux réunions ont eu lieu dans une atmosphère de camaraderie et de professionnalisme. Cela marque une nouvelle étape pour l’administration actuelle, montrant ainsi son intérêt pour mener à bon terme des changements positifs et de cette façon montrer aux clients et aux utilisateurs de l’Autorité Maritime du Panama que, dans cette institution, il y aura toujours de la place pour la consultation, et pas pour l’imposition, en particulier lorsque sont traitées des questions charnières pour l’industrie maritime internationale, tels que la sécurité, la protection de la vie humaine en mer et la prévention de la pollution marine.