L’AUTORITE MARITIME DU PANAMA CHERCHE CREER UN PLAN POUR LE DEVELOPPEMENT LOGISTIQUE DANS LA ZONE DE PUERTO ARMUELLES ET VACAMONTE.

Panamá, le 29 août.

Ensemble avec des représentants de la Banque de Développement de l’Amérique Latine, (CAF), l’Autorité Maritime du Panamá (AMP) analyse la faisabilité du lancement d’un plan de développement de la logistique dans les régions du Port Vacamonte et Port Armuelles.

Pour accomplir cette initiative, la Directrice de la CAF, Mme. Susana Pinilla, s’est réuni avec l’Administrateur de l’AMP, M. Jorge Barakat Pitty, avec qui, elle a échangé des points de vue sur la possibilité de fournir de la coopération, non-remboursable, à l’institution, dans le but de développer ce plan de la logistique.

L’Administrateur de l’Autorité Maritime du Panama a expliqué que cette initiative cherche améliorer la qualité de vie des habitants des secteurs à proximité des ports, ce qui aura un impact direct sur l’économie nationale.

En outre – ainsi l’a expliqué Barakat – nous voulons projeter le Panama comme plateforme logistique. Pour cela, c’est une décision de l’Administration que de commencer avec les ports les plus petits qui se trouvent sous notre responsabilité, mais qui sont de grande importance économique et sociale pour le pays.

En représentation de la CAF, étaient aussi présents dans la réunion, M. Rafael Farromeque, Mme. Gloria Maduro et, en représentation de l’AMP, Mme Gicela Rachel Kinkead, Mme. Migdalia Jaén, M. José Miguel Rovira, Mme. Guimara Tuñón, M. Carlos Ernesto González de La Lastra y Mme. Sofía Herrera.

La CAF est une banque créée en 1970 en vue du développent. 18 pays de l’Amérique Latine, des Caraïbes et de l’Europe, ainsi que 14 banques du secteur privé dans la région en font partie. Elle encourage un modèle de développement durable, par le biais d’opérations de crédit, des ressources non remboursables et par l’appui à la structuration technique et financière des projets dans les secteurs publics et privés, en Amérique Latine.