-Le Panama a été le siège-
UNE RENCONTRE DE FEMMES DE L’AMERIQUE LATINE ET DES CARAÏBES QUI ONT DES HAUTES RESPONSABILITES ADMINISTRATIVES DANS LE SECTEUR MARITIME FUT ORGANISEE A PANAMA CITY.

 

Panama, le 20 février 2014.

M Roberto Linares, administrateur de l’Autorité Maritime du Panama, a inauguré le « Séminaire de Suivi à la Conférence Régionale sur le Rôle de la Femme dans des Charges de Gestion Administrative dans le Secteur Maritime », dans lequel était présent un groupe choisi de femmes qui occupent des postes de gestion dans ce secteur ; ces femmes étaient originaires de l’Amérique Latine et des Caraïbes.
 
Dans son discours de bienvenue, M Linares disait que l’intégration de la femme est un pilier fondamental dans l’engrenage du secteur maritime, c’est pourquoi l’administration maritime panaméenne reconnaît les efforts réalisés par les organismes régionaux et par les associations de femmes dans le secteur du transport de l’Amérique Latine et elle soutient l’espoir de l’améliorations des espaces où les femmes puissent avoir  les opportunités d’une formation de qualité, qui leur permette d’accéder à des carrières professionnelles dans ce domaine.
 
M Linares expliquait que cet événement cherche à promouvoir et fortifier des opportunités de développement professionnel pour les femmes, ainsi que leur formation technique continue de haut niveau dans l’administration maritime, portuaire, dans les institutions de formation maritime et dans des entreprises du secteur privé de chaque pays, qui lui sont apparentées. Cela sera rendu possible moyennant la reconnaissance de la femme comme recours fondamental dans ce secteur.
 
Parmi les sujets traités au cours de ce séminaire, des thèmes comme les programmes nationaux d’intégration que chacun des pays participants mène à terme furent abordés. Chacun a exposé ce qu’on fait au sujet de la femme dans le domaine du travail maritime, avec l’objectif d’avoir un équilibre et une homogénéité des profils de haute hiérarchie. Tout cela va de la main avec une bonne éducation et des expériences de travail, qui rompent avec les stéréotypes créés vers le genre féminin.
 
L’Autorité Maritime du Panama s’unit à l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et à la Commission De l’Amérique Centrale de Transport Maritime – COCATRAM – dans cet effort dirigé à fortifier les structures nationales et régionales qui favorisent l’accès de la femme à des opportunités de développement professionnel et à une formation technique de haut niveau dans l’engrenage maritime national et international.
 
L’inauguration de l’événement comptait avec la participation de Mme Pamela Tansey, sous-directrice de la Division de Coopération Technique de l’OMI, Pedro de San Miguel, Chef de la Section de l’Amérique Latine et des Caraïbes  de la Division de Coopération Technique de l’OMI, Son Excellence Anne Irene Delgado, Ambassadrice du Panama devant le Royaume-Uni et l’Irlande et représentante permanente du Panama au sein de l’OMI et vice-présidente de la vingt-huitième assemblée de l’OMI, M Roberto Linares, administrateur de l’Autorité Maritime du Panama, Mme Zulma Castro, Sous-administratrice de l’AMP, Mme Marie Luisa Villegas de Duran, présidente pro-tempore de la Commission de l’Amérique Centrale de Transport Maritime (COCATRAM), et M Otto Noack, Directeur exécutif de la Commission De l’Amérique Centrale de Transport Maritime.
 
Pendant son exposé, Mme Tansey a cité les mots de l’ancien secrétaire de l’ONU, Kofi Annan : « l’égalité de genre est plus qu’un objectif en soi-même. Elle est une condition préalable pour faire face au défi de la réduction de la pauvreté, pour promouvoir le développement soutenu et le bon gouvernement ». De cette phrase nous pouvons apprendre que la femme nourrit les économies croissantes, elle promeut la productivité et la croissance, en faisant du bien à l’économie maritime mondiale.