COMITÉ DE TRANSPARENCE CONSULAIRE A ÉTÉ INSTALLÉ DANS L’AUTORITE MARITIME DU PANAMA

 

Panama, le 31 Juillet.

Aujourd’hui, le « Comité de Transparence Consulaire » a été installé dans les bureaux de l’Autorité Maritime du Panama (AMP), situés à Diablo Heights. Ce comité vise à donner du dynamisme et de la transparence aux consulats panaméens qui offrent des services à l’étranger.

Au cours de la première réunion, qui était composée par des représentants du secteur public et des organisations liées au secteur maritime, quatre commissions de travail ont été établies – la Commission du Cadre Juridique, du Cadre Financier, de la Sécurité des Documentations et de l’Analyse des Revenus – lesquelles auront la possibilité de mener à bon terme ce projet dans un délai de trois mois.

L’administrateur de l’AMP, M Jorge Barakat Pitty, a déclaré que récemment le Conseil des Ministres a approuvé la décision de créer ce Comité pour examiner les revenus provenant des consulats panaméens. Le comité en mention est composé par l’AMP, le Ministère des Affaires Étrangères et le Ministère de l’Economie et des Finances.

Le gouvernement national encourage la transparence au sein du système consulaire, puisque les consulats représentent le Panama à l’étranger, « pour cela, nous devons moderniser le système et créer des contrôles afin que les revenus entrent directement de le Trésor de l’Etat » - a déclaré Barakat.

L’objectif principal, c’est d’établir un seul compte bancaire consulaire ou une banque internationale en ligne, supervisée par le Ministère de l’Economie et des Finances pour que les revenus générés par chaque consulat atteignent le trésor public; on cherche également à créer un sceau sécurisé pour donner de la crédibilité à la documentation produite par les consulats.

Ont participé à cette réunion, le vice-chancelier, M. Luis Miguel Hincapié, pour l’AMP, le Secrétaire Général, M. Tomás Ávila, le chef du département Financier Consulaire, M. Carlos Villaverde, la Sous-Directrice du directorat des gens de mer, Mme. Magdalena Carrera, la directrice du département des finances, Mme. Gladys Cedeño ; pour le directorat de la Marine Marchande a participé Mme. Elena Olmedo, pour le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), M. Publio Cortez et Mme Maria Alejandra López et en représentation des secteurs liés à l’activité maritime, M. Carlos Ernesto González De La Lastra, M. Guillermo Márquez Amado, Mme. Jazmina Rovi et M. Encarnacion Samaniego.

Cette équipe, qui travaille « pro bono », élaborera une proposition intégrale avec le consensus des parties, qui sera présentée à Son Excellence M. le Président de la République, Juan Carlos Varela. Cette proposition sera ensuite présentée à l’Assemblée Nationale, à travers un projet de loi qui promeuve l’efficience, l’ordre et la transparence au sein du système consulaire, ainsi que la prééminence du Panama dans l’immatriculation des navires.