AUTORITE MARITIME DU PANAMA  CONCLUT OPÉRATION DE NETTOYAGE AUTOUR D’ÎLE TABOGA

 

Panama, le 8 mars 2014.  

Hier soir, l’Autorité Maritime du Panama (AMP), grâce au Bureau de Pollution du Directorat Général de Ports et d’Industries Maritimes Auxiliaires, avait déjà circonscrit la tâche d’hydrocarbure qui était visible dans les eaux côtières de l’île de Taboga. Cela avait été possible grâce au déploiement d’environ 43 mètres de barrières absorbantes, ce qui l’a empêché de se propager.

Dès les premières heures d’aujourd’hui, l’équipe du Bureau de Pollution était sur place, impliquée dans les opérations de nettoyage pour prévenir la pollution de l’environnement marin et côtier.

Il est rapporté qu’à ce moment, il n’y ni trace ni tache sur le lieu qui puissent être perçus, mais que, dû à des conditions de marée, on a déployé préventivement environ 120 mètres de barrières absorbantes.

Il convient de mettre en exergue que l’équipe du Bureau de Pollution maintient une surveillance permanente dans la région; l’évaluation des faits devrait se poursuivre afin de connaître promptement les résultats de l’enquête.

Les fonctionnaires de l’Autorité Maritime du Panama ont indiqué que depuis hier, la fuite d’hydrocarbure avait été contrôlée et la zone avait été nettoyée, la situation est stable tant sur l’île, comme pour les résidents et les visiteurs qui y arrivent régulièrement.

Les travaux ultérieurs de confinement et de nettoyage de la zone touchée ont un coût économique élevé lequel est pris en charge par le Gouvernement National, par le biais de l’Autorité maritime du Panama, chaque fois que survient un déversement dans les eaux territoriales ou sur les côtes nationales. Également l’AMP est responsable d’imposer les sanctions économiques aux coupables, alors que l’enquête a été menée et les responsables ont été trouvés.

L’Autorité Maritime du Panama est reconnaissant envers le Service National Aéronaval (SENAN) pour l’appui fourni en ce qui touche le transfert de l’équipe au lieu du sinistre.