Administrateur de l’AMP ouvre le VIII Forum International sur le Code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires

Panama, le 24 novembre, 2014

Dans le cadre de la célébration du 10ème anniversaire de l’entrée en vigueur du Code ISPS, l’Administrateur de l’Autorité Maritime du Panama (AMP), M Jorge Barakat a eu la tâche d’inaugurer la huitième édition du Forum International sur la Sûreté des Navires et des Installations Portuaires, qui a eu lieu au Panama, du 24 novembre jusqu’au 27.

Dans son exposé, M Barakat a souligné que « vue le fait que notre République est une nation à vocation de service maritime, il est notre responsabilité que de prendre des mesures dirigées à assurer la navigation efficace et en sûreté, dans un milieu maritime durable. Même si de nos jours, la protection contre des attaques terroristes ou des actes illicites demeure encore au singulier, elle devient un problème qui requiert une considération plus approfondie. »

Le milieu académique offert par ce forum, grâce à une série de conférences et de débattes, aidera l’industrie maritime à réaffirmer sa conscience critique sur la sûreté maritime et des ports, sur la protection à l’environnement ainsi que sur la sûreté des marins dans l’accomplissement de leurs tâches. On cherche à trouver un modèle de sûreté plus englobant, comme élément clef dans la poursuite d’efficacité et compétitivité, tout en restant fidèles à la protection du milieu marin, des voies navigables et des installations portuaires

Cet espace international en vue de la discussion, la mise à jour et la retro alimentation entre les organisations liées à la protection maritime se présente comme le cadre idéal pour exposer et mettre en évidence les menaces latentes auxquelles nous faisons face, les défis liés à l’expansion du Canal de Panama, et les défis auxquels devront faire face les ports afin de devenir des structures puissantes face au commerce maritime mondial. Finalement, M Barakat a précisé que cet effort « a pour but prendre des mesures préventives ainsi qu’établir la responsabilité des parties impliquées, afin de garantir la protection maritime. »

Des délégués d’importantes organisations telles que la Commission Économique pour l'Amérique Latine et les Caraïbes (CEPALC), le Comité Interaméricain des Ports (CIP) et l’Organisation des États Américains (OEA) ont participé à ce forum. Des représentants des autorités maritimes et portuaires de la Suède, l’Uruguay, l’Angola, le Venezuela, l’Espagne, le Pérou, le Soudan, la Colombie, le Mexique, ainsi de des représentants de la Chambre Maritime du Panama (CMP), de l’Autorité du Canal de Panama (ACP) et de l’Autorité Maritime du Panama ont également été présents dans le forum.