L’Autorité Maritime du Panama adopte l’anglais comme la langue d’usage pour l’inscription de titres de propriété de navires

L’Autorité Maritime du Panama (PMA) a marqué un jalon dans l’histoire de la marine marchande panaméenne, en inscrivant le premier titre d’hypothèque navale, dont l’échantillon original a été émis en langue anglaise, comme sa langue originale.

Cette procédure est d’une importance vitale, car elle renforce la marine marchande du Panama, qui est leader mondial, puisqu’elle est le registre de navires aux standards d’efficacité et fiabilité les plus élevés.

M. Jorge Barakat Pitty, administrateur de l’Autorité Maritime du Panama a souligné que « l’adoption de l’anglais représente  un saut  pour notre compétitivité ; elle sert également à renforcer, à échelle mondiale, la présence de notre pays, en tant que chef de file dans l’immatriculation des navires. »

M.  Barakat a ajouté que : « Le créancier hypothécaire recevra le même document qu’il  signé avec le cachet d’inscription. Cette procédure représente un saut qualitatif extraordinaire pour la marine marchande. Il jettera les bases de sorte que de nombreuses autres banques embrasseront cette nouvelle option d’enregistrement de prêts hypothécaires. »

M. José Quintero, le sous-directeur du Directorat du Registre Public des Titres de Propriété et de Taxes Maritimes a déclaré que « la réalisation de ce premier titre de propriété inscrit, dont la langue originale  était l’anglais, impacte fortement la marine marchande. »  À cet égard M. Quintero a aussi déclaré que « précédemment, l’inscription des titres devait être traduite de l’espagnol à l’anglais ; mais à partir de maintenant, un extrait est fait des principales parties de l’échantillon en espagnol des titres, puis un document est délivré en anglais. »

L’avantage de la mise en œuvre de l’anglais pour l’Autorité Maritime du Panama, réside dans le fait que les banques qui prêtent de l’argent, peuvent consulter immédiatement les titres de propriété enregistrés sur le site Web de l’institution. Cela crée de la confiance, de la sécurité et de l’immédiateté dans le système d’enregistrement de la République de Panama.

L’exposition de ce premier enregistrement de titre de propriété, avec son échantillon original en anglais, a été suivie par M. Tomas Avila, secrétaire général de l’AMP, M. Fernando Solórzano, Directeur Général de la Marine Marchande et M. Gonzalo Cornejo Campos, Chef du Directorat du Registre Public des Titres de Propriété et de Taxes Maritimes, ainsi que par Mme Iria Barranco, présidente de l’Association Panaméenne de Droit Maritime (APADEMAR), Mme Robi Jazmina et M. Juan David Morgan Jr. du cabinet d’avocats Morgan & Morgan, lequel a demandé ce premier enregistrement d’’hypothèque navale.