LE PANAMA SE CONSOLIDE DANS LA LISTE BLANCHE DU PROTOCOLE D’ENTENTE DE PARIS

 

Panama, le 10 octobre.

Dans le cadre d’une visite aux bureaux du Mémorandum d’Entente de Paris, lesquels se trouvent à La Haye, en Hollande, l’Administrateur de l’Autorité Maritime du Panama, M. Jorge Barakat Pitty, a réitéré l’engagement qu’a cette administration en vue de maintenir les normes de la sécurité maritime de la flotte marchande qui se trouve inscrite dans le registre panaméen.

Le Secrétaire Général du Mémorandum de Paris, M Richard Schiferli, a confirmé que la flotte marchande panaméenne « se maintient dans la liste blanche du Mémorandum de Paris »; donc, il a réitéré les félicitations à l’administration panaméenne.

M. Barakat a dit que l’Autorité Maritime est devenue le plus grand registre dans le monde avec des standards élevés en ce qui regarde la sécurité dans la navigation et la protection de l’environnement marin.

M. Barakat a ajouté que le programme d’inspections a été renforcé, afin d’éviter les arrestations des navires en raison de défaillances techniques. Dans les cas où des navires ont été arrêtés, il y a un suivi sur ces détentions. Ce suivi comprend une analyse faite par l’équipe technique de l’entité, sur les actions correctives et sur les causes de ces défaillances.

Le Mémorandum de Paris (Paris MOU) est composée de 27 administrations maritimes (vingt-six pays européens et le Canada). Il vise à harmoniser les règles qu’appliquent les États Recteur du Port pour l’inspection des navires, afin d’éliminer les navires de qualité inférieure. Avec l’aide d’n système statistique des inspections, le MoU indique quels sont les registres des navires qui répondent aux plus hautes qualifications dans l’exécution des normes de sécurité maritime ; pour faire cela, le Mémorandum de Paris est basé sur le nombre total d’inspections et d’arrestations au cours des 3 dernières années, ce qui lui permet de trier les registres en trois groupes ou catégories: liste noire, liste grise et liste blanche, dans celle-ci, le Panama est positionné.

Dans cette mission officielle, l’Administrateur a été accompagné par le directeur de la marine marchande, M Fernando Solórzano, le Directeur du Département de Navigation et Sécurité de la Marine Marchande, M Reynaldo Garibaldi, ainsi que par le consul du Panama à Rotterdam, Mme Karien Droppers.