LE PANAMA CHERCHE SECRETARIAT GENERAL DE l’OMI

L’Administrateur de l’Autorité Maritime du Panama (AMP), M Jorge Barakat Pitty, a délivré le paiement de la République du Panama au Secrétaire Général de l’Organisation Maritime Internationale (OMI), M Koji Sekimizu.

 

L’Administrateur de l’Autorité Maritime du Panama (PMA), M. Jorge Barakat Pitty, a rencontré le Secrétaire Général de l’Organisation Maritime Internationale (OMI), M. Koji Sekimizu au siège de cette importante agence de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à Londres, en Angleterre.

M. Barakat a été accompagné par le Directeur Général de la Marine Marchande, M. Fernando Solorzano, le Directeur Adjoint de la Marine Marchande, Mme Margareth Mosquera, et l’ambassadeur, M. Arsenio Dominguez, Représentant Permanent du Panama auprès de l’OMI.

Lors de la réunion, l’administrateur de l’AMP a exprimé au Secrétaire Général, M. Sekimizu, la possibilité que la République du Panama présente un candidat professionnel et bien formé pour se présenter aux élections du nouveau Secrétaire Général de l’OMI, qui se tiendra en 2015.

Le mois dernier, M. Koji Sekimizu a révélé sa décision de ne pas se représenter pour un second mandat, pour des raisons personnelles.
Lors de la réunion, l’administrateur de l’AMP a livré au Secrétaire Général le paiement de la contribution du Panama au budget de l’OMI pour le 2014. Ce paiement représente environ 20% du budget ordinaire de cette organisation. 

Dans son discours d’accusé de réception de la contribution, le Secrétaire Général a souligné le soutien et l’engagement que le Panama montre envers le travail de l’OMI, en faveur du développement durable de l’industrie maritime mondiale.

L’Organisation Maritime Internationale est une agence spécialisée de l’ONU qui promeut la coopération entre les États et l’industrie du transport maritime, afin d’améliorer la sécurité maritime et de prévenir la pollution marine. L’OMI se compose de 156 pays.

Panama fait partie du Groupe A de l’OMI et est membre du conseil qui fonctionne en tant qu’organe directeur, étant le pays avec le plus grand registre des navires au monde.