DES FONCTIONNAIRES DE L’AMP REÇOIVENT DE LA  FORMATION SUR LE NOUVEAU SYSTEME D’ORDONNANCES MARITIMES.

Panama, le 1er octobre.

L’Autorité Maritime du Panama, AMP, forme actuellement du personnel du Directorat de Ports et d’Industries Maritimes Auxiliaires et du Directorat des Gens de Mer sur le Nouveau Système d’Ordonnances Maritimes que le Panama mettra en œuvre à partir du 1er décembre. Ce nouveau système est appelé Dispositif de Séparation du Trafic (DST).  

En mai 2014, le Comité pour la Sécurité Maritime de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) a approuvé la proposition présentée par le Panama sur la mise en œuvre de 4 dispositifs de séparation du trafic: un sur le côté de l’Atlantique, à l’entrée du canal de Panama et 3 dans la côte Pacifique. En outre, des zones de protection du littoral sont également établies dans des sites écologiquement vulnérables.

Avec la mise en place de ces dispositifs de séparation du trafic maritime, le Panama se met en ligne avec la plupart des pays, en particulier avec les plus industrialisés. Le DST permet l’organisation de la circulation des navires dans des zones de grande affluence.

’application des engagements internationaux pris par le Panama, dans des questions sur la protection de l’environnement, entrera en vigueur, tels que le Corridor Maritime, qui comprend l’archipel de Las Perlas et les Îles Galápagos, ainsi que la Convention relative aux zones humides d’importance internationale, particulièrement comme habitats des oiseaux d'eau, qui a été signé par notre pays, en 1990.
En outre – comme raison principale et source d’inspiration – avec l’aide des dispositifs de séparation du trafic approuvés, la vie des baleines à bosse sera protégée. Ces baleines visitent la côte de notre pays et en particulier la zone de l’archipel des Îles Perlas pour s’accoupler et donner naissance à leurs petits.

La formation, qui a été menée par le sous-chef du Département des Affaires du Travail de la Direction des Gens de Mer, Mme Rosa Maria Aguirre, a été suivi par 16 fonctionnaires qui travaillent dans les Départements suivants : Opérations Portuaires, Port Panama, Hygiène et de Sécurité Portuaire, Prévention de la Pollution, Gestion de la Qualité, Résolutions et Consultations et Affaires Maritimes du Travail. Aussi, un invité de l’Unité d’Opérations de Transit de l’Autorité du Canal de Panama a participé à cette formation.

C’est la deuxième fois que ce type de formation sur les dispositifs de séparation du trafic a lieu – des  itinéraires virtuels que les navires doivent respecter et dont les coordonnées seront bientôt indiquées sur les cartes de navigation.