L'ADMINISTRATEUR DE L'AUOTORITE MARITIME DU PANAMA SE REND Á TOKYO AU JAPAN) POR RENCONTRER LES ACTEURS PRINCIPAUX DE L'INDUSTRIE MARITIME AU JAPON.

Dans le cadre de la rencontre du conseil consultatif du Canal de Panama, M. Jorge Barakat Pitty, Administrateur de l’Autorité Maritime du Panama, a visité le siège du Mémorandum d'Entente de Tokyo, lequel se trouve à Tokyo, au Japon. Au cours de sa visite, M. Jorge Barakat Pitty a fait la remise formelle d’une demande d’admission pour devenir membre observateur de cet important Mémorandum pour la région de l’Asie-Pacifique, dans la liste blanche duquel, le Registre panaméen de navires est inclus.

Le Mémorandum de Tokyo a commencé ses fonctions le 1er avril 1994. Il compte 19 pays de l’Asie et de l’Océan Pacifique. Éliminer les navires ne répondant pas aux normes (navires sous-standards) en harmonisant les normes qui régissent les États du Port en ce qui regarde les inspections des navires est le but principal de ce Mémorandum. À l’aide d’un système de statistiques d’inspections, le Mémorandum de Tokyo garde un registre des navires se conformant aux plus hautes normes de sécurité. Ce registre prend en compte toutes les inspections et les détentions subies par chaque navire au cours des derniers trois ans. Cela lui permet de faire une classification des navires en trois groupes : une liste noire, une grise et une blanche.

M. Jorge Barakat Pitty a également profité de cette visite à Tokyo pour rencontrer les principaux acteurs de l’industrie maritime au Japon. Il a rencontré le Directeur de la Division Maritime du Ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme du Japon. Il s’est aussi entretenu avec des représentants de l’Association Japonaise des Armateurs, Kawasaki Kisen Kaisha, Ltd. (K-Line), Nippon Yusen Kabushiki Kaisha (NYK) et Mitsui O.S.K. Lines, Ltd. (MOL).

Au cours des différentes rencontres, le haut représentant du gouvernement panaméen a réaffirmé l’engagement soutenu de l’administration de l’Autorité Maritime du Panamá, afin d’offrir des services transparents. M. Barakat a aussi réaffirmé le support technique et administratif de haut niveau que l’Autorité Maritime du Panamá offre aux compagnies maritimes japonaises, grâce à la mise à jour des plates-formes technologiques et à l’augmentation de la présence locale des services techniques (SEGUMAR) en plusieurs pays. En outre, il a annoncé l’ouverture d’un nouveau bureau technique de SEGUMAR à Imabari, Japon, au mois de mai de cette année.

S.E. M. Ritter Díaz, Ambassadeur du Panama au Japon, M. Samuel I. Guevara G., Chef du Bureau de SEGUMAR à Tokyo, ainsi que d’autres membres du staff des techniciens du Consulat Général du Panamá à Tokyo a accompagné M. Jorge Barakat Pitty au cours de sa visite officielle.

v