NOUVELLES REMISES AUTOMATIQUES POUR LES NAVIRES DE NOUVELLE CONSTRUCTION

Le Directorat Général de la Marine Marchande, avec l’appui de son Unité d’Informatique et Télécommunications, a réussi à introduire une nouvelle fonctionnalité à son actuelle plate-forme d’enregistrement de navires, laquelle est connue comme PKI – de son acronyme en anglais (Public Key Infrastructure). Cette nouvelle fonctionnalité représente une innovation dans l’application de remises pour les navires de nouvelle construction qui aillent être enregistrés dans la marine marchande panaméenne. Cette fonctionnalité est liée à l’accomplissement des exigences légales applicables.

Cette fonctionnalité novatrice donne aux utilisateurs une information transparente, réelle et immédiate, puisque les données qui sont tabulées au moment de l’enregistrement, tels l’âge du navire, le tonnage brut, le chantier de construction, sont utilisées par le système pour déterminer les pourcentages de remises qui reviennent au navire ; cela peut aller jusqu’à 100%, comme il est indiqué par la loi n° 57, du 6 Août 2008 « Général de la Marine Marchande » et la Résolution n° 106-65-DGMM, sur des Dérogations Supplémentaires, du 17 Septembre 2014. À son tour, cette nouvelle fonctionnalité élimine le dépôt de mémoire demandant des réductions – ce qui doit être fait avant l’enregistrement – ainsi que le calcul manuel des montants payables par le navire, calcul qui était mené par le Directorat Général. Donc, avec ces mesures, le système d’application d’incitations fiscales est rendu plus équitable, car les remises ne seront plus octroyées à la demande de l’utilisateur, mais automatiquement.

Il est important de noter que, l’adoption de ce nouvel outil va au-delà de l’économie temporelle puisque, avec lui, les utilisateurs de partout dans le monde s’en bénéficieront, y compris les plus de 60 Consulats privatifs de marine marchande.
Avec cette nouvelle fonctionnalité, l’Autorité Maritime du Panama (AMP), sous la direction de M. Jorge Barakat Pitty, vise à renforcer la position du Panama comme la plus grande marine marchande dans le monde, tout en donnant un message clair sur son engagement avec l’excellence et la compétitivité. Car cette administration se engage non seulement à fournir des incitations fiscales pour les utilisateurs, mais à redoubler ses efforts pour faire du Panama, le « pavillon d’excellence. »

Il convient aussi de noter que, précédemment, le Directorat Général de la marine marchande a mené des discussions avec les agents résidents (avocats maritimes) qui font des démarches quotidiennement auprès de l’AMP, dans le but qu’ils connaissent ce mouvement d’avant -garde. Tout au long des présentations, plusieurs applications ont été reçues, parmi lesquelles, l’approbation de la notification automatique aux agents résidents, leur indiquant quand ils ont été désignés comme tels.