PSA INTERNATIONAL INVESTIRA PLUS DE 400 MILLIONS DE DOLLARS AMÉRICAINS DANS DES INFRASTRUCTURES PORTUAIRES A RODMAN, PANAMÁ

M. Jorge Barakat Pitty, administrateur de l’Autorité Maritime du Panamá s’est tenu au côté de M. Juan Carlos Varela, président du Panamá, au cours de l’acte de la pose de la première pierre  en vue de l’expansion du Port Rodman, lequel est administré à présent par la Autorité Portuaire du Singapour (PSA).

M. Varela a souligné qu’au cours de la phase de construction, l’Autorité Portuaire du Singapour, se généreront des opportunités directes et indirectes d’emploi pour environ mille personnes, et encore pour plus de mille personnes une fois que ses opérations aient commencé. En outre, filiale de la PSA au Panamá s’est engagée à former son personnel, de façon qu’il puisse faire face aux plus hautes exigences du marché portuaire. Cela contribuera au développement d’une main d’œuvre hautement qualifiée.

M. Varela a remarqué que « celle-ci sera la première infrastructure portuaire de classe mondiale située sur les côtes du Pacifique panaméen »
 D’autre côté, M. Barakat a ajouté que la « PSA Panama a aussi accepté d’aider des programmes de responsabilité sociale qui aient été identifiés par le gouvernement, dans les zones adjacentes aux terminaux portuaires »

M. Enno Koll, Directeur général pour la PSA Amérique Latine a souligné que la compagnie investira plus de 400 millions de dollars américains dans les œuvres d’expansion des infrastructures portuaires. Cette expansion permettra que compagnies maritimes puissent établir leurs centres d’opération au Panamá.

Le terminal aura onze (11) grues à portique avec une portée de jusqu’à 24 lignes et plus de 1.1 km de quai. La capacité actuelle de transporter 450 000 conteneurs (TEUs) augmentera jusqu’à deux millions à l’an.

Actuellement, la PSA maintient une concession de terrain de 21 hectares octroyés par l’Etat, et elle va en acquérir 10 encore. La compagnie estime que les travaux d’expansion seront achevés vers la fin de 2016, en concomitance avec l’ouverture commerciale du troisième jeu d'écluses du Canal du Panamá.