L’AUTORITE MARITIME DU PANAMA ECONOMISE PLUS DE 365 MILLE DOLLARS EN S’ACQUITTANT DU PAIEMENT DU A L’OMI.

« Au mois de mai, l’Autorité maritime du Panamá fidèle à l’accomplissement de ses responsabilités comme majeur État contributeur au budget opératif de l’Organisation Maritime Internationale, s’est acquitté de sa contribution annuelle correspondant au 2015. De cette façon, elle prouve son engagement envers les importantes activités que mène cette institution en faveur de la sécurité, la protection des marins et des navires, ainsi que la préservation du milieu marin », ont remarqué M. Jorge Barakat Pitty, administrateur de cette institution.

Le Panamá fait partie de la catégorie A du Conseil de l’OMI, et sa contribution économique (autour de 8 million de dollars) représente plus du 20% du budget de l’OMI. Cela est dû au fait que le Panamá détient le registre de navires, le plus grand au monde, avec plus de 9 mille navires immatriculés.

L’acquittement anticipé de la contribution due a mérité un crédit au compte du Panamá pour sa contribution de l’an 2016. Le montant de ce crédit est de 236 012.93 livres sterling. Ce crédit fait partie du plan d’incitations que l’OMI offre aux États membres.

M. Barakat Pitty soulignait encore : « Cette mesure démontre non seulement l’engagement international de l’Autorité Maritime du Panamá, en ce qui concerne l’amélioration de son service, étant le registre de navires, le plus grand au monde, prêt à assumer ses responsabilités au sein de la communauté maritime mondiale, sinon que cela démontre encore le haut degré de transparence et la prise de conscience en vue d’une gestion correcte au bénéfice du gouvernement national. »

L'OMI est une institution spécialisée des Nations Unies (ONU), créée le 6 mars 1948. Elle est chargée de promouvoir la coopération entre les États ; elle est aussi responsable de la sécurité du transport maritime international, la protection des marins et la conservation environnementale.

Le Panamá a plus de 9 mille navires immatriculés dans son registre, ce qui représente plus du 20% de la flotte maritime mondiales, c’est-à-dire, un de cinq navires dans le monde porte notre drapeau. Cette immense flotte amène des devises importantes pour le pays.